Japan International Cooperation Agency
Share
  • 日本語
  • English
  • Français
  • Espanol
  • Home
  • About JICA
  • News & Features
  • Countries & Regions
  • Our Work
  • Publications
  • Investor Relations

Programme de Bourse d'Etude pour un Master au Japon aux Jeunes Africains (Initiative ABE)

Malgré la pandémie du Covid-19, deux étudiants Algériens étudient en ligne et partent bientôt poursuivre leurs parcours universitaires au Japon

Mademoiselle Makreloufi et Monsieur Brahim ont obtenu une bourse de master au Japon, intitulée « Initiative ABE ». Ils sont les premiers étudiants algériens qui préparent leur départ au Japon pendant la pandémie du coronavirus.

A cette heure, Mademoiselle Makreloufi a commencé à peine ses cours à distance avec l'Université de Shimane, située dans l'ouest du Japon. En attendant le départ pour le Japon, elle approfondit ses connaissances scientifiques et perfectionne son japonais. Monsieur Brahim effectue ses études à distance, depuis septembre dernier, avec l'Université Hosei (Tokyo). Il a obtenu d'excellentes notes pour le premier semestre 2020 malgré les difficultés logistiques. Les deux étudiants ont aimablement répondu à nos questions. Voici l'extrait :

Mademoiselle Kheira Makreloufi

Sujet de recherche : les polyphénols et l'activité antioxydante de thé du jasmin et son effet inhibiteur sur l'activité enzymatique de la lipase et la α-glucosidase in-vitro

Comment avez-vous eu connaissance de la bourse « Initiative ABE » ?

J'ai trouvé une vidéo sur Youtube d'une participante algérienne de ce programme.

Pourquoi avez-vous choisi votre sujet de recherche ?

Je suis intéressée par les thés et les tisanes. Je veux découvrir les bienfaits du thé au jasmin sur la santé humaine ainsi que son effet bénéfique contre les maladies métaboliques.

Selon vous, quels avantages y a-t-il à étudier au Japon ?

Je bénéficierai d'une éducation de qualité et de la disponibilité de matériel développé pour la recherche, ainsi que de l'aide de professeurs bien qualifiés. En plus, il y aura des activités associatives et culturelles. J'aurai aussi la possibilité d'apprendre le japonais, c'est ma passion.

MakhloufiMlle Makreloufi continue à perfectionner son japonais

Qu'est-ce qui a motivé votre choix de l'Université de Shimane ?

Elle est située dans un endroit calme qui me permettra de me concentrer sur mes études, avec la disponibilité de logements à proximité. Connue pour sa qualité de recherches, cette université pourra me procurer un bon encadrement par de bons professeurs. Je pourrais aussi participer à d'autres projets de recherche dans mon domaine.

Quelles sont vos ambitions à la fin de vos études ?

Je désire continuer mes recherches sur les thés et les tisanes pour devenir une chercheure qualifiée, ce qui suggère de travailler au Japon où je pourrai réaliser mes objectifs.

Encore un dernier mot ?

La bourse Initiative ABE pourrait changer ma vie et mon avenir. Je suis très contente d'en être bénéficiaire. Je vais faire tout mon possible pour réussir.


Monsieur Walid Brahim

Sujet de recherche : Surveillance sans contact des signes vitaux pour les symptômes anormaux du sommeil

Comment avez-vous eu connaissance de la bourse « Initiative ABE » ?

A travers ma société Bomare Company.

Pourquoi avez-vous choisi votre sujet de recherche ?

Je suis très intéressé par le sujet de l'intelligence artificielle et IoT à cause du potentiel de développement dans tous les domaines. Ce sujet est très important pour mon pays qui est en retard en la matière par rapport au niveau atteint par le Japon. Aussi, l'application de cette technologie dans le domaine de la santé me paraît primordiale.

Selon vous, quels avantages y a-t-il à étudier au Japon ?

Le système éducatif japonais est un des plus performants et professionnels du monde. Les ressources y sont disponibles pour en tirer le meilleur. La culture et la société japonaises sont intéressantes. De plus, la situation sécuritaire est rassurante.

Qu'est-ce qui a motivé votre choix de l'université Hosei ?

La disponibilité du cursus pour l'intelligence artificielle et IoT, la présence d'un superviseur spécialisé en la matière, ainsi que la compétence des professeurs ont motivé mon choix. Les statistiques de l'université attestent de son excellence (parmi les meilleures au Japon). Son emplacement à Tokyo est un atout.

BrahimM. Brahim a effectué un stage de fin d’études de master (Université de Blida) dans une centrale nucléaire en Algérie

Quelles sont vos ambitions à la fin de vos études ?

Pour l'instant je compte retourner dans ma société pour gérer une équipe de développement dans le domaine de l'intelligence artificielle et appliquer les connaissances que j'aurais acquises durant ma formation. Toutefois, je suis toujours ouvert à des opportunités si je peux donner le meilleur de moi-même à mon pays.

Encore un dernier mot ?

Ma formation jusqu'à présent est en bonne voie malgré les difficultés causées par le Covid-19. Ceci est dû au système performant d'apprentissage à distance de l'Université Hosei, la prise en charge et les conseils de mon superviseur Prof. Jianhua Ma, mais aussi grâce à l'interaction avec d'autres étudiants et mes collègues du laboratoire. Toutefois, à ce stade avancé de mes recherches, il est nécessaire que je me rende au Japon.


PAGE TOP

Copyright © Japan International Cooperation Agency