Japan International Cooperation Agency
Share
  • 日本語
  • English
  • Français
  • Espanol
  • Home
  • About JICA
  • News & Features
  • Countries & Regions
  • Our Work
  • Publications
  • Investor Relations

Événement

12 Juin 2017

Les phosphates naturels du Burkina Faso pour l'amélioration de la productivité agricole

Le 12 Juin 2017 a eu lieu à la Direction de l'Institut de l'Environnement et des Recherches Agricoles (INERA) à Ouagadougou, l'atelier de lancement du « projet pour la mise en place d'un modèle de promotion des cultures par l'utilisation du phosphate naturel du Burkina Faso », qui sera mis en œuvre à travers la coopération technique entre les gouvernements du Japon et du Burkina Faso. Le projet a pour intention de fournir au gouvernement du Burkina Faso des données scientifiques probantes sur l'utilisation du « Burkina phosphate » pour la promotion des cultures durant sa période de mise en œuvre qui va de 2017 à 2022.

Cet atelier a consisté en la cérémonie officielle de lancement, couplée à des communications scientifiques visant à présenter le projet et à explorer les divers aspects du thème de recherche.

La cérémonie de lancement s'est déroulée en présence du Représentant Résident de la JICA au Burkina Faso, Takemichi KOBAYASHI, du Directeur des Programmes du centre international de recherches agricoles et scientifiques du Japon (JIRCAS), Satoshi TOBITA du représentant du Secrétaire d'Etat Chargé de la Recherche Scientifique et de l'Innovation, Badiori OUATTARA, du Directeur General du Centre National de la Recherche Scientifique et Technologique (CNRST), Roger NEBIE, du Directeur de l'INERA, Amidou TRAORE, ainsi que de plusieurs invités.

Ce projet vient en réponse à une requête du Gouvernement du Burkina Faso afin d'améliorer la productivité agricole et réduire la pauvreté par l'utilisation des phosphates naturels, principalement de Kodjari. Il s'inscrit dans le cadre du partenariat de la recherche scientifique et technologique pour le développement durable nommé « the Science and Technology Research Partnership for Sustainable Development » (SATREPS). Les zones concernées sont les régions du  Centre-Est, du Centre  et des Hauts-Bassins.

La JICA apportera son appui à travers l'expertise Japonaise et un financement de 400 millions de yens soit environ 2 milliards de FCFA. Pour le Représentant Résident, ce nouveau projet issu de la collaboration avec le Burkina Faso est considéré comme une contribution aux efforts du pays pour accélérer sa croissance économique, lutter contre la pauvreté, améliorer la productivité agricole et assurer la sécurité alimentaire de sa population.

L'équipe de travail est constituée de la JIRCAS, de l'Université de Tokyo, de l'INERA, de  l'Institut du Développement Rural de l'Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso, ainsi que des structures locales de développement. L'application technique et la vulgarisation du modèle de promotion des cultures issu du projet sera assurée par le ministère en charge de l'agriculture à travers sa Direction Générale des Productions Végétales (DGPV).

Edwige SOME/TIODJIO
Chargée de Programmes Agriculture et Développement Rural

PhotoCérémonie de lancement du projet phosphate le 12 juin 2017

PAGE TOP

Copyright © Japan International Cooperation Agency