l'Agence Japonaise de Coopération Internationale

  • 日本語
  • English
  • Francais
  • Espanol

RSS Feeds

Nouvelles du terrain

13 juillet 2017

Présentation au président de la Sierra Leone des lignes directrices opérationnelles pour le développement des conseils locaux ; Un élément clé du rétablissement après Ebola et de l'avenir du pays

photoLe président de la Sierra Leone, Ernest Bai Koroma (à droite) et Atsutoshi Hirabayashi, conseiller principal de la JICA

En Sierra Leone, pays d'Afrique de l'Ouest, une guerre civile déclenchée en 1991 a opposé durant 12 années le gouvernement et des groupes rebelles. Une autre tragédie a frappé en 2014, alors que le pays était sur le point de terminer sa reconstruction. La pandémie d'Ebola a tué près de 4 000 personnes uniquement en Sierra Leone.

La JICA a été contrainte de suspendre son « projet de développement des capacités pour un développement global des districts de la province du nord de la Sierra Leone », conduit depuis 2009 en soutien à la politique de décentralisation du gouvernement.


photoEn diffusant les lignes directrices, la JICA souhaite créer des communautés locales qui seront résilientes face à la prochaine catastrophe, même s'il s'agit d'une résurgence d'Ebola.

Le projet a repris en juin 2016. La JICA a intégré le rétablissement après Ebola dans les « Lignes directrices opérationnelles pour le développement des conseils locaux » dont elle avait soutenu l'élaboration avant d'interrompre le projet.

La ministre de la Gouvernance locale et du développement rural (GLDR), Maya Kaikai, a présenté directement les lignes directrices complétées au président Ernest Bai Koroma, le 2 juin 2017. Elles devraient être diffusées auprès des conseils locaux dans tout le pays, et le personnel des conseils espère qu'elles serviront de guide au développement rural dans les circonstances particulières du rétablissement après la pandémie d'Ebola.


« Je souhaite que ces lignes directrices soient utilisées pour normaliser le développement rural en Sierra Leone », explique le président


photoLa JICA a fait référence aux efforts passés du Japon lors de l'élaboration du guide. L'entrepôt de stockage et de préparation aux catastrophes de Higashimatsushima, préfecture de Miyagi, en janvier 2017. photoUne visite de courtoisie au président Ernest Bai Koroma

Les lignes directrices sont caractérisées par une méthode de planification et de maintenance des projets basée sur la collaboration avec les résidents et une définition claire des rôles respectifs des conseils locaux, des organismes affiliés et des communautés. Elles tiennent compte de la transparence et de la responsabilité du conseil local.

En ce qui concerne le rétablissement après Ebola, les lignes directrices comprennent la dynamisation de l'économie rurale ralentie et des efforts visant à créer un système de santé et d'hygiène.

En Sierra Leone, une menace pourrait ressurgir à tout moment. Si les conseils locaux et les communautés coopèrent de manière constante, ils peuvent répondre de manière appropriée aux menaces, sans que les résidents ne soient perdus par des informations vagues ou inexactes. La ministre Kaikai affirme avoir pleinement conscience de l'importance d'une telle coopération grâce à son expérience de lutte contre Ebola.

Après la présentation des lignes directrices, le président a déclaré : « Je souhaite que ces lignes directrices soient utilisées pour normaliser le développement rural en Sierra Leone, un effort pour lequel les conseils locaux et les bureaux de développement rural auront un rôle central à jouer ».

Dès septembre 2017, le ministère de la Gouvernance locale et du développement rural et la JICA organiseront une série de conférences pour diffuser les lignes directrices aux membres du personnel des conseils locaux, aux donateurs actifs et aux agences d'exécution en Sierra Leone.

Pour plus de détails sur la reprise du projet :

Pour en savoir plus sur la formation au Japon et les activités de projet :

Haut de page

Copyright © l'Agence Japonaise de Coopération Internationale