l'Agence Japonaise de Coopération Internationale

  • 日本語
  • English
  • Francais
  • Espanol

RSS Feeds

Nouvelles du terrain

9 janvier 2018

Renforcement de l'aide à la région du Caucase : Ouverture du premier bureau de la JICA dans le Caucase, en Géorgie, et achèvement imminent de la rénovation d'une partie du corridor international traversant le continent eurasien

photoUn camion sur l’autoroute est-ouest.

Le projet d'amélioration de l'autoroute est-ouest de la JICA, mis en œuvre en Géorgie depuis 2009, est sur le point d'aboutir. L'autoroute est-ouest fait partie d'un axe routier international qui traverse la Géorgie d'est en ouest et forme l'itinéraire le plus court reliant l'Asie centrale à l'Europe. Les aménagements réalisés par ce projet permettront d'améliorer la qualité des transports en Géorgie, et ils devraient stimuler le développement économique de toute la région du Caucase, notamment en augmentant l'efficacité du transport des marchandises internationales.


La Géorgie en tant que centre de distribution local

photoTRACECA, un corridor de transport multirégional et coopératif traversant le continent eurasiatique d'est en ouest en passant par la Géorgie.


photoSections de l'autoroute est-ouest à rénover en Géorgie. La ligne rouge correspond à la partie qui sera achevée dans le cadre du projet.


photoUne intersection sur l'autoroute est-ouest
photoPortion proche de la capitale, achevée avec le soutien d'un autre organisme.

La Géorgie a déclaré son indépendance de l’ex-Union soviétique en 1991. Sa superficie correspond environ à un cinquième du territoire japonais, pour une population de près de 4 000 000 d'habitants. Bien qu'elle soit un petit pays comparé au Japon, la Géorgie joue un rôle géopolitique stratégique en raison de sa proximité avec la Russie et le Moyen-Orient. Le pays avance résolument vers la démocratie et l'économie de marché. Le gouvernement national s'efforce de réformer l'économie et d'attirer les investissements des pays étrangers afin de faire de la Géorgie une plateforme de distribution pour la région du Caucase.

Les routes sont la ligne de vie de l'économie géorgienne, elles représentent plus de 40 % du transport du fret et plus de 90 % du transport de passagers. L'autoroute est-ouest, qui s'étend sur environ 460 kilomètres, est considérée comme l'axe routier le plus important du pays.

L'autoroute est-ouest est une partie importante de la route internationale « Transport Corridor Europe-Caucase-Asie » (TRACECA). TRACECA commence au Kazakhstan, en Asie centrale, passe par la République kirghize, l'Ouzbékistan et le Turkménistan, traverse la mer Caspienne et l'Azerbaïdjan, parcourt la Géorgie d'est en ouest, puis s'étend jusque vers la mer Noire, Odessa en Ukraine et enfin l'Europe du Nord.

Depuis 2009, en collaboration avec la BAD, la Banque mondiale, la Banque européenne d'investissement et d'autres institutions, et en accord avec la Géorgie, la JICA travaille à l'amélioration d'une portion d'environ 57 kilomètres de l'autoroute est-ouest, entre Zestafoni, Kutaisi et Samtredia.

L'ouverture de l'autoroute est-ouest profitera fortement aux industries en réduisant considérablement le temps de trajet et de transport, et en permettant aux producteurs agricoles d'atteindre les marchés plus rapidement. Elle devrait également atténuer les embouteillages dans les zones urbaines en contournant les villes.

La partie ciblée par le projet de la JICA est adjacente à une autre partie qui n'a pas encore été rénovée. La JICA envisage d'apporter une aide supplémentaire, en collaboration avec la BAD, la Banque mondiale et la Banque européenne d'investissement, pour moderniser l'ensemble de la route est-ouest.


Ouverture d'un nouveau bureau de représentation pour étendre l'aide à trois pays du Caucase

photoTbilissi, capitale de la Géorgie
photoLa production locale de vin est l'une des industries phares de la région, avec le tourisme.

En mai de l'année dernière, la JICA a ouvert un bureau en Géorgie, son premier bureau dans le Caucase, afin de servir de base aux projets de coopération menés en Géorgie, en Arménie et en Azerbaïdjan.

La cérémonie d'inauguration du bureau de Géorgie a eu lieu en juin, en présence de Shinichi Kitaoka, premier président de la JICA à se rendre en Géorgie. L'événement a été l'occasion de réaffirmer l'importance de la coopération japonaise dans la région du Caucase.

Yukihiko Ejiri, représentant résident du nouveau bureau, a déclaré : « Il est facile pour les étrangers de travailler en Géorgie, nous étudions donc des collaborations avec des groupes de volontaires et des ONG. Nous souhaitons également soutenir les deux principales industries – le tourisme et le vin ». La JICA sera en mesure d'initier plus de projets avec une base dans la région et de déployer une aide au-delà des améliorations classiques de l'infrastructure économique apportées jusqu'à présent, et ce afin de soutenir le développement de la Géorgie et du Caucase.

Haut de page

Copyright © l'Agence Japonaise de Coopération Internationale