l'Agence Japonaise de Coopération Internationale

  • 日本語
  • English
  • Francais
  • Espanol

RSS Feeds

Nouvelles du terrain

2 février 2018

Le président de la JICA, Shinichi Kitaoka, en visite au Royaume-Uni, rencontre des responsables gouvernementaux et prend la parole lors d'un séminaire organisé par Chatham House

photoLe président de la JICA, Shinichi Kitaoka, participe aux discussions à Chatham House.

Le président de la JICA, Shinichi Kitaoka, s'est rendu au Royaume-Uni du 21 au 24 janvier. Il s'est entretenu avec des spécialistes et des responsables de l'APD du gouvernement britannique et, lors d'un séminaire organisé par Chatham House, un think tank britannique, il a donné une conférence sur le rôle de l'APD japonaise dans la région indo-pacifique.

Le 22 janvier, M. Kitaoka a eu un entretien avec Nick Dyer, secrétaire permanent par intérim du Département pour le développement international (« Department for International Development »,DFID). M. Kitaoka et M. Dyer ont discuté de l'importance de créer des normes communes pour la coopération internationale à mesure que le rôle des nouveaux donateurs s'accroît, la nécessité d'établir des partenariats avec le secteur privé, et des possibilités de collaboration entre leurs agences respectives notamment dans les domaines de la nutrition et du soutien aux personnes handicapées. M. Kitaoka a également rencontré Malcolm Chalmers, directeur général adjoint du Royal United Services Institute (RUSI), et Dana Allin, senior fellow de l'International Institute for Strategic Studies (IISS), avec lesquels il a discuté du lien entre développement et sécurité.


photoNick Dyer, secrétaire permanent par intérim du Département pour le développement international (DFID), à droite, et Shinichi Kitaoka, président de la JICA, à gauche.

Lors d'un séminaire organisé par Chatham House le 23 janvier, M. Kitaoka a donné une conférence sur l'aide mise en œuvre par la JICA dans la région indo-pacifique. Dans sa conférence, tout en évoquant la stratégie indo-pacifique libre et ouverte du gouvernement japonais, il a présenté les contributions de la JICA au développement de la région en citant des exemples d'activités de la JICA, et spécifiquement : le développement social par l'amélioration des infrastructures, en particulier le métro de Delhi en Inde ; la sécurité maritime centrée sur l'Asie du Sud-Est ; l'initiative pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique (ISANA) ; la consolidation de la paix et la réponse aux crises des réfugiés notamment à Mindanao, aux Philippines, et au Myanmar ; et l'aide au rétablissement et à la reconstruction après les catastrophes et la réduction des risques de catastrophe dans des pays comme le Népal.

Les spécialistes britanniques participant à l'événement ont posé des questions sur les relations de la JICA avec les États-Unis, l'Inde, la Chine et d'autres pays, ainsi que sur l'aide de la JICA au Soudan du Sud. « La contribution du Japon au développement de la communauté internationale qui est ouverte est extrêmement importante » a déclaré l'un des participants lors des discussions générales animées. Plus tard, M. Kitaoka a rencontré Adam Ward, directeur adjoint de Chatham House. Les deux dirigeants ont abordé la question de l'incertitude dans les relations internationales, symbolisée par le départ du Royaume-Uni de l'Union européenne, les relations avec la Russie et la Chine et le rôle de l'APD japonaise, et les différences entre l'aide britannique et l'aide de la JICA.


Haut de page

Copyright © l'Agence Japonaise de Coopération Internationale