l'Agence Japonaise de Coopération Internationale

  • 日本語
  • English
  • Francais
  • Espanol

RSS Feeds

Nouvelles du terrain

18 mai 2018

Le président de la JICA, Shinichi Kitaoka, visite l'Islande et la Finlande, prend la parole à la conférence islandaise sur la géothermie et rencontre des dignitaires

photoDiscours liminaire à la conférence islandaise sur la géothermie

Le président de la JICA, Shinichi Kitaoka, s'est rendu en Islande et en Finlande du 23 au 28 avril.

M. Kitaoka était invité à la quatrième édition de la conférence islandaise sur la géothermie (IGC pour «Iceland Geothermal Conference»), organisée par le cluster de géothermie islandais, établi en 2009. Il a pris la parole lors de cet événement et rencontré des dignitaires islandais et finlandais.

En Islande, où il s'est rendu du 25 au 28 avril, M. Kitaoka a prononcé le discours liminaire de la cérémonie de clôture de la conférence IGC. Dans son discours, M. Kitaoka a affirmé la nécessité de renforcer la coordination au niveau de la communauté internationale et d'utiliser tous les moyens disponibles pour atteindre l'objectif 7 des objectifs de développement durable : «garantir l'accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable». Il a ajouté que l'énergie géothermique pouvait fortement contribuer à la réalisation de cet objectif et que la JICA allait renforcer sa contribution au développement de cette énergie.

M. Kitaoka a rencontré Ólafur Ragnar Grímsson, ancien président de l'Islande (de 1996 à 2016) et président du cluster de la géothermie islandais et du Cercle arctique*. Les deux dirigeants ont discuté de l'importance de la coopération internationale pour lutter contre le changement climatique, notamment du développement durable de la région du cercle arctique, ainsi que de la possibilité d'une coopération tirant parti des atouts du Japon et de l'Islande, tels que l'énergie géothermique et le secteur de la pêche.

Lors de sa rencontre avec Sturla Sigurjónsson, secrétaire d'État permanent, M. Kitaoka a discuté des caractéristiques de la coopération au développement de l'Islande et du Japon, de la «stratégie pour un océan indopacifique libre et ouvert (lien externe)» menée par le gouvernement japonais, et des possibilités d'approfondissement des partenariats entre leurs deux pays dans les secteurs tels que le développement de l'énergie géothermique.

M. Kitaoka a visité la centrale de Hellisheiði, la plus grande centrale géothermique d'Islande. En discutant des différences en matière d'utilisation de l'énergie géothermique entre l'Islande et le Japon, il a pris connaissance d'idées innovantes sur l'exploitation de centrales géothermiques en tant que ressources touristiques en tirant parti des paysages alentour.

photoLe président de la JICA, Shinichi Kitaoka, à gauche, rencontre Martti Ahtisaari, ancien président de la Finlande.

En Finlande, où il s'est rendu du 23 au 25 avril, M. Kitaoka a rencontré Anne-Mari Virolainen, ministre du Commerce extérieur et du développement. Ils ont abordé des sujets tels que la «stratégie pour un océan indopacifique libre et ouvert» menée par le gouvernement japonais, la nécessité d'une transition vers une économie circulaire – sujet sur lequel les deux pays partagent un intérêt et une expertise – et des possibilités de partenariat sur des projets de coopération au développement exploitant ces points communs. M. Kitaoka a également rencontré Martti Ahtisaari, ancien président de la Finlande (entre 1994 et 2000) et lauréat du prix Nobel de la paix en 2008. Ils ont discuté de l'évolution de la coopération internationale ces dernières années ainsi que des possibilités de partenariats avec divers acteurs, notamment européens, dans le domaine de la consolidation de la paix et de la prévention des conflits.

M. Kitaoka s'est entretenu avec Pasi Hellman, directeur général du Fonds nordique de développement établi par la Finlande, l'Islande, la Norvège, la Suède et le Danemark. Ils ont abordé l'importance des approches d'aide innovantes dans les domaines tels que la lutte contre le changement climatique et le développement de l'énergie géothermique, ainsi que des perspectives de partenariats.

En s'adaptant aux tendances internationales dans le domaine du développement, la JICA continuera de travailler avec ses différents partenaires à la résolution des problèmes de développement mondiaux.

* Organisation internationale rassemblant dans divers domaines les individus issus des milieux du gouvernement, de la recherche et des affaires. Ses principaux objectifs comprennent la promotion du dialogue et l'établissement de relations afin de répondre de manière responsable aux changements dans la région de l'Arctique.

Haut de page

Copyright © l'Agence Japonaise de Coopération Internationale