l'Agence Japonaise de Coopération Internationale

  • 日本語
  • English
  • Francais
  • Espanol

RSS Feeds

Nouvelles du terrain

21 mai 2019

Dialogue de haut niveau avec l'Afrique «Sur la route de la TICAD 7 de Yokohama et l'édition 2019 du rapport Dynamiques du développement en Afrique»

Aperçu

Photo

Nom de la réunion : Dialogue de haut niveau avec l'Afrique «Sur la route de la TICAD 7 de Yokohama et l'édition 2019 du rapport Dynamiques du développement en Afrique»
Date : 21 mai 2019
Organisateur : Bureau de la JICA en France
Lieu : Siège de l'OCDE (Paris, France)


Modérateurs et intervenants

  • - Ángel Gurría, secrétaire général de l'OCDE
  • - Mario Pezzini, directeur du Centre de développement de l'OCDE
  • - Daniel Kablan Duncan, vice-président de la Côte d'Ivoire
  • - Judi Wakhungu, ambassadrice du Kenya en France
  • - Soraya Hakuziyaremye, ministre du Commerce et de l'industrie du Rwanda
  • - Victoire Tomegah-Dogbé, ministre du Développement à la base, de l'artisanat, de la jeunesse et de l'emploi des jeunes du Togo
  • - Ahunna Eziakonwa, administratrice assistante du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) chargée de l'Afrique
  • - Felix Fernandez-Shaw, directeur à la DG DEVCO, Coopération internationale et développement, Union européenne
  • - Bruno Mettling, président Afrique et Moyen-Orient, Orange
  • - Masahiko Kiya, ambassadeur de la TICAD et vice-ministre des Affaires étrangères du Japon
  • - Hiroshi Kato, vice-président senior, JICA

Objectifs principaux et résultats

Le ministère japonais des Affaires étrangères et le Centre de développement de l'OCDE ont co-organisé un dialogue de haut niveau avec l'Afrique. L'événement avait pour but d'enrichir le débat sur les politiques entre les décideurs africains, les pays membres de l'OCDE et le Centre de développement de l'OCDE dans la perspective de la prochaine conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD 7) qui aura lieu du 28 au 30 août 2019 à Yokohama.

Avec l'entrée en vigueur de la zone de libre-échange continentale africaine (AfCFTA pour African Continental Free Trade Area), le développement des infrastructures, la connectivité, l'innovation et la productivité sont essentiels pour réaliser pleinement le potentiel d'intégration régionale.

L'événement a permis de discuter des rôles des secteurs public et privé pour renforcer la connectivité à travers le développement des infrastructures afin de stimuler la transformation économique de l'Afrique, l'un des thèmes clés de l'Agenda 2063 de l'Union africaine.

Contenu des discussions

Des ministres africains, des dirigeants d'organisations de développement et des responsables du secteur privé ont échangé des idées sur la manière de rendre le développement des infrastructures plus inclusif, notamment grâce à une approche globale intégrant la fourniture de services sociaux, ainsi que sur l'aide du secteur public pour la promotion des investissements privés dans les régions en manque d'emplois ou sur des projets créateurs de bénéfices socio-économiques.

Parmi les intervenants, Hiroshi Kato, vice-président senior de la JICA, a rappelé l'importance de la planification à long terme pour atteindre un développement durable en Afrique et pris en exemple l'aide de la JICA pour l'élaboration de schémas directeurs régionaux ou sectoriels.

Il a également souligné que des investissements équilibrés entre les infrastructures urbaines et rurales étaient fondamentaux pour répondre aux besoins de la population africaine. Enfin, il a exprimé ses attentes vis-à-vis de la TICAD 7 en tant qu'opportunité de renforcer la collaboration public-privé pour le développement de l'Afrique à travers le partage des technologies et des connaissances et les échanges entre différents acteurs.

Haut de page

Copyright © l'Agence Japonaise de Coopération Internationale