l'Agence Japonaise de Coopération Internationale

  • 日本語
  • English
  • Francais
  • Espanol

RSS Feeds

Communiqués de presse

15 août 2017

Signature d'un accord de don avec la Jordanie : Améliorer les installations de distribution d'eau pour atténuer la pénurie d'eau dans le gouvernorat de Balqa où vivent de nombreux réfugiés

photoCérémonie de signature

Le 14 août, l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) a signé un accord de don à hauteur de 1,391 milliard de yens avec le gouvernement du Royaume hachémite de Jordanie, à Amman, pour le projet de réhabilitation et d'extension des réseaux d'eau du gouvernorat de Balqa (phase 2).

Le projet prévoit de rénover et d'étendre les réseaux d'eau du district d'Aīn al-Bāshā, dans le gouvernorat de Balqa, pour corriger la pression de l'eau, augmenter la durée de disponibilité de l'eau, améliorer la qualité de l'eau, réduire les pertes d'eau, rendre la consommation d'énergie plus efficace et améliorer les prestations de service liées à l'eau.

En Jordanie, dont 75 % du territoire a un climat de type désertique et reçoit moins de 200 millimètres de pluie par an, la disponibilité de l'eau par habitant est parmi les plus faibles du monde, c'est pourquoi l'utilisation efficace et équitable de l'eau constitue un défi national. Par conséquent, non seulement les installations d'eau détériorées doivent être réparées, mais il convient également de les moderniser pour supporter l'énorme pression imposée par la croissance démographique liée à l'afflux de réfugiés syriens (environ 660 000 personnes en juillet 2017 selon le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés).

En dépit du fait que plus de 100 000 réfugiés palestiniens vivent dans la région cible du projet et que la population continue d'augmenter en raison d'un afflux de réfugiés syriens, les réseaux d'eau de base n'ont pas été réparés ou développés depuis 25 ans et ils se détériorent. Ainsi, la région est confrontée à des problèmes tels qu'un taux élevé d'eau non comptabilisée* dépassant la moyenne nationale (environ 50 % contre 39,5 % pour l'ensemble du pays), une consommation excessive d'énergie due à une distribution inefficace de l'eau et une mauvaise qualité de l'eau liée à l'usure et à la corrosion des conduites.

La phase 2 du projet de réhabilitation et d'extension des réseaux d'eau du gouvernorat de Balqa améliorera les réseaux d'eau du gouvernorat de Balqa, de manière conjointe avec la phase 1.

Ces projets devraient atténuer la pénurie d'eau, aggravée par l'afflux de réfugiés, et améliorer la durabilité et l'autonomie des autorités chargées de la gestion de l'eau en Jordanie.

* Pourcentage de l'approvisionnement en eau pour lequel les frais ne sont pas collectés en raison de la fuite des tuyaux et d'une utilisation non autorisée.

[Informations de base sur le projet]

Pays Royaume hachémite de Jordanie
Nom du projet Projet de réhabilitation et d'extension des réseaux d'eau du gouvernorat de Balqa (phase 2)
Période de mise en œuvre prévue 36 mois, avant-projet détaillé et appel d'offres inclus
Agence d'exécution Autorité jordanienne de gestion de l'eau
Région, installations cibles District d'Aīn al-Bāshā, gouvernorat de Balqa (nombre de bénéficiaires prévu en 2020 : environ 123 000)
Détails du projet (provisoires) (1) Construction d'installations
District d'Aīn al-Bāshā : Conduites de distribution d'eau (total de 20 080 mètres), deux réservoirs (2 000 mètres cubes au total)
(2) Services de consultants
Avant-projet détaillé, aide liée aux appels d'offres et supervision des travaux de construction

Haut de page

Copyright © l'Agence Japonaise de Coopération Internationale