l'Agence Japonaise de Coopération Internationale

  • 日本語
  • English
  • Francais
  • Espanol

RSS Feeds

Communiqués de presse

23 octobre 2017

Signature d'un protocole de coopération avec le Centre des objectifs de développement durable pour l'Afrique : Renforcement des efforts pour atteindre les ODD en Afrique

photoDe gauche à droite, le directeur général du Centre des ODD pour l'Afrique, Belay Begashw, et le président de la JICA, Shinichi Kitaoka

Le 23 octobre, l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) a signé un protocole de coopération avec le Centre des objectifs de développement durable pour l'Afrique (SDGC/A, Sustainable Development Goals Center for Africa). Le protocole a été signé par Shinichi Kitaoka, président de la JICA, et Belay Begashaw, directeur général du SDGC/A, au siège de la JICA à Tokyo.

Le protocole est un cadre de coopération qui facilitera la collaboration entre la JICA et le SDGC/A afin de contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) – adoptés par les Nations unies en septembre 2015 – sur le continent africain, à travers la promotion de l'innovation et de la co-création de connaissances avec des entreprises privées, des universités et la société civile.

Le SDGC/A est une organisation internationale autonome à but non lucratif créée en septembre 2015 à Kigali, la capitale de la République du Rwanda, par une résolution du Réseau des solutions pour le développement durable (SDSN)* lancé par Ban Ki-moon, alors secrétaire général des Nations unies. Les objectifs du SDGC/A comprennent la promotion de solutions pratiques pour la préparation et la mise en œuvre de projets liés aux ODD, ainsi que la mobilisation de l'expertise scientifique et technologique mondiale pour soutenir ces efforts.

Désireuse de travailler avec ses partenaires nationaux et étrangers pour contribuer à la réalisation des ODD, la JICA a signé le protocole avec le SDGC/A afin de promouvoir une coopération visant à atteindre plus particulièrement l'objectif 2 (Faim zéro), l'objectif 3 (Bonne santé et bien-être) et l'objectif 4 (Éducation de qualité pour tous). À travers le protocole, la JICA concentrera également sa coopération sur la collecte et l'analyse d'indices pour suivre et évaluer les progrès vers la réalisation des ODD en Afrique.

En tant qu'agence de coopération au développement, la JICA a lancé de nombreuses initiatives, notamment la promotion de la riziculture afin de produire suffisamment de riz pour près de 200 millions de personnes, soit 20 % de la population d'Afrique subsaharienne, et l'amélioration de la santé des mères et des enfants avec le carnet de santé maternelle et infantile distribué dans plus de 25 pays dans le monde, dont 12 en Afrique. D'autres exemples d'initiatives comprennent l'amélioration de l'environnement éducatif des enfants à travers les projets « École pour tous », mis en œuvre dans 40 000 écoles en Afrique subsaharienne, et le renforcement de l'enseignement supérieur grâce à la coopération avec l'Université Jomo Kenyatta d'agriculture et de technologie, au Kenya, afin de développer des ressources humaines capables de stimuler le développement social. Dans le cadre de son partenariat avec le SDGC/A, la JICA va continuer à diffuser les connaissances et la technologie acquises grâce à cette coopération pour contribuer à la réalisation des ODD dans tous les pays d'Afrique.

* Le Réseau des solutions pour le développement durable construit un réseau, principalement avec des universités et des institutions de recherche aux niveaux national et régional, afin de promouvoir des solutions pratiques pour la préparation et la mise en œuvre de projets liés aux ODD, et de mobiliser une expertise scientifique et technologique mondiale en appui à ces efforts. Il est dirigé par Jeffrey Sachs (professeur à l'Université de Columbia), et dispose de bureaux à New York et à Paris.

Haut de page

Copyright © l'Agence Japonaise de Coopération Internationale