l'Agence Japonaise de Coopération Internationale

  • 日本語
  • English
  • Francais
  • Espanol

RSS Feeds

Communiqués de presse

30 octobre 2017

Signature du procès-verbal des discussions pour un projet de coopération technique avec le Ghana : Soutien au continuum de soins de santé de la mère et de l'enfant - de la grossesse et l'accouchement aux soins infantiles- par l'introduction du carnet de santé maternelle et infantile à l'échelle nationale

Le 27 octobre, l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) a signé un procès-verbal de discussions avec le gouvernement de la République du Ghana, à Accra, pour le projet d'amélioration du continuum de soins de santé de la mère et de l'enfant par l'introduction du carnet de santé maternelle et infantile (SMI), un projet de coopération technique.

Le projet vise à renforcer l'accès à des services de santé continus et de qualité pour les mères et les enfants, en mettant en place un nouveau carnet de santé commun à la mère et à l'enfant dans l'ensemble du Ghana et en veillant à ce qu'il puisse être utilisé de manière efficace.

Au Ghana, l'amélioration de l'état de santé des mères et des enfants est considérée comme hautement prioritaire. Malgré les efforts importants déployés dans ce sens, les taux de mortalité maternelle, néonatale, et des moins de cinq ans restent élevés avec 319 décès pour 100 000 naissances vivantes, 28 décès pour 1 000 naissances vivantes, 62 décès pour 1 000 naissances vivantes, respectivement [1]. De plus, des données font état d'une augmentation des taux de mortalité néonatale et maternelle en établissement de santé [2]. La croissance économique a aggravé les inégalités spatiales dans l'état de santé de la population et dans l'accès aux services de santé. En vue d'améliorer la santé maternelle et infantile, il est essentiel d'éliminer ces disparités dans l'ensemble du pays en se basant sur le concept de couverture santé universelle (CSU) [3]. Être en bonne santé durant la petite enfance et l'enfance influe sur la santé tout au long de la vie et, de ce fait, la santé maternelle et infantile est considérée comme un point de départ décisif pour la mise en place de la CSU.

Pour faire face à cette situation, le gouvernement du Ghana a identifié le secteur de la santé comme l'un des domaines prioritaires du Plan national de développement à moyen terme (2014-2017). Il a défini des objectifs politiques pour améliorer l'accès et la qualité des services de soins de santé en vue d'atteindre la CSU dans le Plan national de développement à moyen terme du secteur de la santé (2014-2017).

Une étude [4] réalisée avec l'aide de la JICA au Ghana dans le cadre du programme EMBRACE (« Ensure Mothers and Babies Regular Access to Care »ou « Garantir aux mères et aux nourrissons un accès régulier aux soins ») [5], soutenu par le gouvernement du Japon, montre l'efficacité du continuum de soins dispensés aux mères et aux enfants pour améliorer la santé maternelle et infantile. Afin de promouvoir le continuum de soins au Ghana, les travaux de recherche sur le programme EMBRACE soulignent l'importance de 1) regrouper les données médicales des mères et des enfants 2) créer des conditions favorables et de 3) sensibiliser et de faire participer les mères pour promouvoir le continuum de soins. Le Ghana avait auparavant introduit des carnets de maternité pour les femmes enceintes et des carnets de santé pour les enfants, mais ils n'étaient pas destinés à être lus par les mères. Par ailleurs, ces carnets contenaient peu d'information et n'encourageaient pas l'utilisation des soins néonatals. Le nouveau carnet de santé commun à la mère et à l'enfant est conçu de manière stratégique pour promouvoir le continuum de soins, rendre les femmes plus autonomes, obtenir le soutien des membres de la famille, en particulier l'implication des hommes dans les soins maternels et infantiles, ainsi que pour renforcer l'efficacité des informations qui y sont notées par le personnel de santé.

Le projet devrait contribuer à la réalisation de la CSU et à l'amélioration de la santé maternelle et infantile en facilitant un continuum de soins de qualité pour les mères et les enfants dans l'ensemble du Ghana. Il permettra également de développer les conseils personnalisés en matière de santé et de nutrition proposés aux mères et aux enfants et d'élaborer du matériel éducatif pour aider les agents de santé dans cette tâche.

1: Source : La situation des enfants dans le monde 2016, UNICEF

D'après ce rapport, le Ghana se situe au 35e rang du classement selon leTMM5 (taux de mortalité des moins de 5 ans).

2: Selon le «Projet d'évaluation globale 2016 » présenté lors du sommet annuel sur la santé organisé par le ministère de la Santé, le taux de mortalité maternelle en établissement de santé est passé de 142 à 150 décès pour 100 000 naissances vivantes et le taux de mortalité néonatale en établissement de santé a augmenté de 5,34 à 6,28 décès pour 1 000 000 naissances vivantes.

3: La CSU consiste à veiller à ce que l'ensemble de la population ait accès aux services préventifs, curatifs, palliatifs, de réadaptation et de promotion de la santé dont elle a besoin et à ce que ces services soit de qualité suffisante pour être efficaces, sans que leur coût n'entraîne des difficultés financières pour les usagers.

4: En collaboration avec l'Université de Tokyo et le ministère de la Santé du Ghana, la JICA a conduit des travaux de recherche sur la mise en œuvre du programme EMBRACE au Ghana, un projet de recherche qui vise à vérifier le programme EMBRACE.

5: Lors de la réunion plénière de haut niveau des Nations unies sur les objectifs du Millénaire pour le développement qui s'est tenue en septembre 2010, le gouvernement du Japon a annoncé de nouvelles initatives pour la santé mondiale, et a plaidé en faveur du programme EMBRACE (« Ensure Mothers and Babies Regular Access to Care » ou « Garantir aux mères et aux nourrissons un accès régulier aux soins ») en mettant l'accent sur la protection des mères et des enfants grâce à la continuité des soins avant et après l'accouchement.

[Informations de base sur le projet]
Pays République du Ghana
Nom du projet Projet d'amélioration du continuum de soins de santé de la mère et de l'enfant par l'introduction du carnet de santé maternelle et infantile (SMI)
Période de mise en œuvre prévue Décembre 2017 à novembre 2020
Agence d'exécution Services de santé du Ghana
Région, installations cibles Sur l'ensemble du territoire ghanéen (quelques activités visent certains districts)
Détails du projet (provisoires) Les activités au niveau national comprennent : la distribution de carnets SMI ; le renforcement des capacités des agents de santé pour assurer une utilisation efficace du carnet SMI ; et l'institutionnalisation et l'intégration du carnet SMI dans les services systématiquement fournis afin d'assurer sa durabilité. Les activités dans six districts cibles (sélectionnés après le début du projet) sont : l'élaboration de matériel éducatif, la mise en place d'une formation pratique sur l'utilisation efficace du carnet SMI, le développement de matériel éducatif sur la santé et le renforcement des conseils en matière de nutrition.

Haut de page

Copyright © l'Agence Japonaise de Coopération Internationale