l'Agence Japonaise de Coopération Internationale

  • 日本語
  • English
  • Francais
  • Espanol

RSS Feeds

Communiqués de presse

27 avril 2018

Madagascar : Cérémonie de pose de la première pierre du « projet de développement du port de Toamasina » - Le projet le plus ambitieux de Madagascar depuis l'indépendance

Ce lundi 23 avril 2018, au grand port de Toamasina, la pose de la première pierre marquant le début des travaux dudit projet a été effectuée par le président de la République de Madagascar, Hery Rajaonarimampianina, en présence de l'ambassadeur du Japon à Madagascar, Ichiro Ogasawara, et du représentant résident de la JICA Madagascar, Hironobu Murakami.

Historique du projet

Initiés depuis 2007, les travaux relatifs au projet débuteront ce mois d'avril 2018. En effet, à la suite de la requête officielle du gouvernement de Madagascar au gouvernement du Japon en 2007 pour le financement du projet, l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) a conduit l'étude de faisabilité et l'a remise en décembre 2009. La pertinence du projet a été confirmée et la projection de la retombée économique du projet est considérable. Malgré une période difficile à laquelle le pays a dû faire face, les différentes études environnementales ont été exécutées et le permis environnemental a été octroyé par l'Office national de l'environnement (ONE) en décembre 2010.

À la relance du projet en 2014, le projet avait bénéficié des études complémentaires pour confirmer les besoins et aspects environnementaux. La signature de l'accord de prêt s'est déroulée le 23 mars 2017, aboutissant à cette cérémonie de pose de la première pierre ce 23 avril 2018.

Vision commune du projet

D'une part, ce projet est le plus grand projet de la Grande Île initié par le gouvernement depuis l'indépendance du pays et il s'aligne essentiellement sur la vision actuelle du « Plan national de développement 2015-2019 » ainsi que sur son prolongement « Fisandratana 2030 (Émergence et Renaissance 2030) ». En outre, ce projet d'extension du port fait partie intégrante du schéma directeur de développement du port de Toamasina, vision 2035.

D'autre part, la JICA a toujours rehaussé ce projet, selon l'engagement de développer des infrastructures de haute qualité, promu durant la sixième conférence internationale de Tokyo pour le développement de l'Afrique (TICAD VI). L'objectif est d'appuyer la croissance économique de Madagascar et le développement à long terme du pays. L'expertise japonaise devrait contribuer au grand succès de ce projet.

Impact attendu du projet

Par sa localisation stratégique, le port de Toamasina occupe une place prépondérante non seulement dans la région de l'océan Indien mais également dans le circuit entre l'Asie et l'Afrique. Ainsi, avec les 90 % des flux internationaux de marchandises traités au niveau du grand port et l'évolution croissante des flux de marchandises qui y circulent, l'augmentation de sa capacité arrive à point nommé. On projette de tripler la capacité du port, d'ici 2026, pour le grand bonheur des opérateurs économiques. Il va sans dire également que les recettes douanières et fiscales additionnelles perçues à la suite de l'opérationnalisation de ce projet contribueront à l'augmentation du budget de l'État.

Par ailleurs, à travers ce projet et par effets induits, les opportunités d'emploi s'ouvrent pour la population.

Financement du projet :

Ce projet de prêt concessionnel est financé par la JICA à hauteur de 45,214 milliards de yens pour un taux de 0,01 % , remboursable sur 40 ans incluant 10 ans de grâce.

Composantes et calendrier du projet

Les travaux dureront 8 ans. Cependant, on pourra utiliser une partie des réalisations d'ici 2021 ou 2022.

Le projet comprend 4 composantes :

  • Prolongement du brise-lames ou digue de protection de 345 m. Date d'achèvement prévue en 2023.
  • Construction du quai à conteneurs (C4) de 470 m de longueur et 16 m de profondeur. Date d'achèvement des travaux prévue en 2024
  • Mise en place d'un terre-plein de 10 ha, pour le dépôt de conteneurs. Date d'achèvement des travaux prévue en 2022.
  • Approfondissement des anciens quais à conteneurs à 14 m pour les quais C1 et C2 ; et à 16 m pour le quai C3. Date d'achèvement prévue en 2026.

photoLe président de la République de Madagascar, Hery Rajaonarimampianina, prononce un discours.

photoCérémonie de lancement des travaux.

Haut de page

Copyright © l'Agence Japonaise de Coopération Internationale