l'Agence Japonaise de Coopération Internationale

  • 日本語
  • English
  • Francais
  • Espanol

RSS Feeds

Communiqués de presse

17 mai 2018

Neuf projets sélectionnés pour le SATREPS

Le SATREPS (partenariat de recherche scientifique et technologique pour le développement durable) est une initiative de diplomatie scientifique et technologique destinée à promouvoir la recherche internationale conjointe entre le Japon et les pays en développement en utilisant les sciences et technologies avancées du Japon. Le programme est une collaboration entre la JICA, l'Agence japonaise pour la science et la technologie (JST) et l'Agence japonaise pour la recherche médicale et le développement (AMED).

Le SATREPS vise la production de connaissances essentielles à la résolution des problèmes mondiaux dans des domaines tels que l'environnement et l'énergie, les ressources biologiques, la prévention et l'atténuation des catastrophes, et la lutte contre les maladies infectieuses. Ces connaissances peuvent être utilisées dans l'intérêt de la société, notamment pour le renforcement des capacités des chercheurs et des instituts de recherche des pays en développement en fonction des besoins locaux.

La collaboration entre la JICA et la JST se concentre sur trois domaines de recherche – l'environnement et l'énergie, les ressources biologiques, la prévention et l'atténuation des catastrophes – tandis que la collaboration entre la JICA et l'AMED se concentre sur la recherche dans le domaine de la lutte contre les maladies infectieuses.

Les projets suivants ont été sélectionnés à titre provisoire* pour l'année fiscale 2018. Dans chaque domaine, les projets sont énumérés selon l'ordre alphabétique de leur intitulé en anglais. Chaque pays partenaire est indiqué entre crochets et chaque chercheur principal au Japon est indiqué entre parenthèses avec son organisme d'affiliation.

*1 Sélection provisoire :
Avant le début du projet, le ministère des Affaires étrangères du Japon et le gouvernement du pays en développement doivent signer un accord international relatif à la mise en œuvre du projet, suivi d'un accord sur les détails de la coopération technique entre la JICA et le ou les organismes de recherche homologues du pays en développement. Toutefois, la situation dans le pays en développement ou le résultat des discussions détaillées avec le ou les organismes de recherche homologues peut entraîner une modification du plan de recherche du projet provisoirement sélectionné ou la fin du projet lui-même. Pour cette raison, la sélection des projets est qualifiée de «provisoire» à ce stade.

Environnement et énergie
«Recherches contribuant à la résolution des problèmes environnementaux mondiaux»

«Projet de recherche sur l'utilisation avancée et durable de l'eau associée à l'évaluation du potentiel d'écologisation»
[République de Djibouti]
(Professeur Shimada Sawahiko ; département de bioproduction et d'ingénierie de l'environnement, Faculté des sciences de l'environnement régional, Université d'agriculture de Tokyo)

«Projet de replantation durable des palmiers à huile par la valorisation des troncs grâce à l'innovation scientifique et technologique»
[Malaisie]
(Chef de projet Kosugi Akihiko ; Centre japonais de recherche internationale en sciences agricoles)

Environnement et énergie
«Recherches contribuant aux systèmes énergétiques avancés pour une société sobre en carbone»

«Projet de développement et de diffusion de technologies innovantes d'extraction d'huile de son de riz en vue d'alimenter des générateurs diesel pour l'électrification rurale par des micro-réseaux»
[République unie de Tanzanie]
(Professeur invité Sako Takeshi ; Université de Shizuoka)

«Projet de développement de technologies avancées hybrides de conversion de l'énergie thermique des océans (CETO) pour une société sobre en carbone et un système énergétique durable : première centrale expérimentale CETO de Malaisie»
[Malaisie]
(Professeur Ikegami Yasuyuki ; Institut de l'énergie maréthermique, Université de Saga)

Ressources biologiques
«Recherches contribuant à la production et à l'utilisation durable des ressources biologiques»

«Projet de développement de technologies innovantes résilientes au changement climatique pour la production durable de blé dans les agro-écologies soumises à la sécheresse et aux fortes chaleurs du Soudan et de l'Afrique subsaharienne»
[République du Soudan]
(Professeur Tsujimoto Hisashi ; Centre de recherche sur les terres arides, Université de Tottori)

«Projet d'utilisation des ressources génétiques locales thaïlandaises en vue de développer de nouveaux poissons d'élevage pour le marché mondial»
[Royaume de Thaïlande]
(Professeur Hirono Ikuo ; département de biosciences marines, Université de Tokyo des sciences et des technologies marines)

Prévention et atténuation des catastrophes
«Recherches sur la prévention et l'atténuation des catastrophes pour la durabilité sociale»

«Projet de développement d'additifs d'origine végétale pour la stabilisation des sols en vue d'atténuer les catastrophes routières»
[République fédérale démocratique d'Éthiopie]
(Professeur Kimura Makoto ; École supérieure d'ingénierie, Université de Kyoto)

Lutte contre les maladies infectieuses
«Recherches sur les mesures de lutte contre les maladies infectieuses adaptées aux besoins des pays en développement»

«Projet d'établissement d'un système de retour ''du laboratoire au chevet du malade'' pour une thérapie antirétrovirale durable et la prévention de nouvelles transmissions du VIH au Vietnam»
[République socialiste du Vietnam]
(Oka Shinichi ; directeur du centre clinique sur le SIDA, Centre national de santé mondiale et de médecine)

«Projet d'épidémiologie des infections par les virus zoonotiques en Afrique»
[République de Zambie / République démocratique du Congo]
(Professeur Takada Ayato ; division épidémiologie mondiale du Centre de recherche pour la lutte contre les zoonoses, Université d'Hokkaido)

Haut de page

Copyright © l'Agence Japonaise de Coopération Internationale