l'Agence Japonaise de Coopération Internationale

  • 日本語
  • English
  • Francais
  • Espanol

RSS Feeds

Communiqués de presse

28 août 2018

Signature d'un accord de don avec le Bangladesh : Contribuer à l'atténuation des dommages causés par les accidents maritimes et fluviaux en renforçant les capacités de sauvetage et de secours

PhotoCérémonie de signature

Le 27 août à Dhaka, l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) a signé un accord de don à hauteur de 2,729 milliards de yens avec le gouvernement de la République du Bangladesh, pour soutenir le projet d'amélioration des capacités de sauvetage dans les eaux côtières et intérieures.

Le projet prévoit la fourniture de quatre navires de sauvetage côtiers de 20 mètres et jusqu'à 20 navires de sauvetage de 10 mètres aux gardes-côtes du Bangladesh.

Près de 90% du territoire du Bangladesh est situé dans la région du delta, le plus grand du monde, comprenant des terres de basse altitude ne dépassant pas les dix mètres au-dessus du niveau de la mer, et près de 7% (9 770 kilomètres carrés) du territoire est recouvert par les eaux. Les transports fluviaux sont souvent privilégiés sur les voies navigables intérieures, en particulier au sud du pays, où ce mode de transport est trois fois plus concentré qu'au nord. Cependant, les voies navigables sont le théâtre de nombreux accidents maritimes et fluviaux graves qui provoquent des naufrages et des marées noires, principalement à cause des surcharges, des collisions et des tempêtes. Les accidents se produisent également dans les zones côtières frappées chaque année par des cyclones. Les gardes-côtes du Bangladesh, principale entité chargée des activités de sauvetage et de secours d'urgence dans les zones côtières et les voies navigables intérieures, ne disposent actuellement que d'un nombre limité de navires de sauvetage dont les performances sont dégradées après 30 années d'utilisation. Dans ces circonstances, il faut du temps aux navires pour se rendre sur les lieux des accidents et les opérations de sauvetage sont fréquemment retardées. Afin de répondre de manière adéquate aux besoins de sauvetage et de secours, il est nécessaire d'augmenter le nombre de navires.

Le projet vise à renforcer les capacités des gardes-côtes à mener des opérations de recherche et de sauvetage en cas d'accidents maritimes et fluviaux et de catastrophes naturelles à travers l'amélioration des navires et des équipements des gardes-côtes, contribuant ainsi à la réduction des dommages causés par les accidents maritimes et fluviaux et les catastrophes naturelles dans les eaux côtières et intérieures.

[Informations de base sur le projet]
Pays République populaire du Bangladesh
Nom du projet Projet d'amélioration des capacités de sauvetage dans les eaux côtières et intérieures
Période de mise en œuvre prévue 39 mois, conception détaillée et appel d'offres inclus
Agence d'exécution Garde-côtes du Bangladesh
Région, installations cibles Régions sud et sud-ouest du Bangladesh
Détails du projet (provisoires) (1) Fourniture d'équipements
Jusqu'à quatre navires de sauvetage de 20 mètres (avec des équipements antipollution tels que des barrages, des écrémeurs d'hydrocarbures et des nattes absorbantes) et jusqu'à 20 navires de sauvetage de 10 mètres
(2) Services de consultants
Conception détaillée, aide liée aux appels d'offres et supervision des achats

Haut de page

Copyright © l'Agence Japonaise de Coopération Internationale