l'Agence Japonaise de Coopération Internationale

  • 日本語
  • English
  • Francais
  • Espanol

RSS Feeds

Communiqués de presse

16 mai 2019

Douze projets sélectionnés pour le SATREPS

Le SATREPS (partenariat de recherche scientifique et technologique pour le développement durable) est une initiative de diplomatie scientifique et technologique destinée à promouvoir la recherche internationale conjointe entre le Japon et les pays en développement en utilisant les sciences et technologies avancées du Japon. Le programme est une collaboration entre la JICA, l'Agence japonaise pour la science et la technologie (JST) et l'Agence japonaise pour la recherche médicale et le développement (AMED).

Le SATREPS vise la production de connaissances essentielles à la résolution des problèmes mondiaux dans des domaines tels que l'environnement et l'énergie, les ressources biologiques, la prévention et l'atténuation des catastrophes, et la lutte contre les maladies infectieuses. Ces connaissances peuvent être utilisées dans l'intérêt de la société, notamment pour le renforcement des capacités des chercheurs et des instituts de recherche des pays en développement, en fonction des besoins locaux.

La collaboration entre la JICA et la JST se concentre sur trois domaines de recherche – l'environnement et l'énergie, les ressources biologiques, la prévention et l'atténuation des catastrophes – tandis que la collaboration entre la JICA et l'AMED se concentre sur la recherche dans le domaine de la lutte contre les maladies infectieuses.

Les projets suivants ont été sélectionnés à titre provisoire* pour l'année fiscale 2019. Dans chaque domaine, les projets sont énumérés selon l'ordre alphabétique de leur intitulé en anglais. Chaque pays partenaire est indiqué entre crochets et chaque chercheur principal au Japon est indiqué entre parenthèses avec son organisme d'affiliation.

*1 Sélection provisoire :
Avant le début du projet, le ministère des Affaires étrangères du Japon et le gouvernement du pays en développement doivent signer un accord international relatif à la mise en œuvre du projet, suivi d'un accord sur les détails de la coopération technique entre la JICA et le(s) organisme(s) de recherche homologue(s) du pays en développement. Toutefois, la situation dans le pays en développement ou le résultat des discussions détaillées avec le(s) organisme(s) de recherche homologue(s) peut entraîner une modification du plan de recherche du projet provisoirement sélectionné ou la fin du projet lui-même. Pour cette raison, la sélection des projets est qualifiée de «provisoire» à ce stade.

1. Environnement et énergie : «Recherche contribuant à la résolution des problèmes environnementaux mondiaux»

«Projet de création d'un Centre d'excellence pour les études sur la pollution plastique dans les mers d'Asie du Sud-Est»
[Royaume de Thaïlande]
(Professeur ISOBE Atsuhiko ; Centre de recherche océanique et atmosphérique, Institut de recherche en mécanique appliquée, Université de Kyushu)

«Projet de développement de systèmes de gestion pour une utilisation culturelle de la biodiversité dans les forêts tropicales des parcs nationaux de Sarawak»
[Malaisie]
(Professeur ITIOKA Takao ; École supérieure d'études humaines et environnementales, Université de Kyoto)

«Projet de modèle de développement communautaire durable en harmonie avec la nature dans le parc national du lac Malawi, site du patrimoine naturel mondial»
[République du Malawi]
(Professeur SATO Tetsu ; Faculté d'innovation régionale collaborative, Université d'Ehime)

2. Environnement et énergie : «Recherche contribuant aux systèmes énergétiques avancés pour une société sobre en carbone»

«Projet de construction d'appartements abordables à faibles émissions dans le climat chaud et humide d'Indonésie conformément aux cibles de l'Accord de Paris pour 2030»
[République d'Indonésie]
(Professeur associé KUBOTA Tetsu ; École supérieure de développement international et de coopération, Université d'Hiroshima)

«Projet de solutions globales pour le développement optimal de systèmes géothermiques dans la vallée du Rift en Afrique de l'Est»
[République du Kenya]
(Professeur FUJIMITSU Yasuhiro ; Faculté d'ingénierie, Université de Kyushu)

3. Ressources biologiques : «Recherche contribuant à la production et à l'utilisation durable des ressources biologiques»

«Projet d'utilisation rationnelle des plantes fourragères des pâturages sauvages basée sur les connaissances traditionnelles des nomades mongols»
[Mongolie]
(Professeur ASAMI Tadao ; École supérieure d'agriculture et de sciences de la vie, Université de Tokyo)

«Projet de renforcement de la résilience des écosystèmes agricoles arides vulnérables au changement climatique par la recherche sur les ressources végétales et les applications technologiques»
[État plurinational de Bolivie]
(Chercheur senior FUJITA Yasunari ; division des ressources biologiques et du traitement après récolte, Centre japonais de recherche internationale en sciences agricoles (JIRCAS))

«Projet d'accélération de la révolution de l'élevage en vue de faire de l'ANASE la cuisine du monde : Développement de technologies innovantes assurant une production animale stable et la sécurité sanitaire des aliments»
[Royaume de Thaïlande]
(Directeur et professeur MISAWA Naoaki ; Centre de lutte contre les maladies animales, Université de Miyazaki)

4. Prévention et atténuation des catastrophes : «Recherche sur la prévention et l'atténuation des catastrophes pour la durabilité sociale»

«Projet de développement d'une technologie hybride d'évaluation des risques de catastrophe liés à l'eau pour une politique de développement économique local durable»
[République des Philippines]
(Chercheur senior OHARA Miho ; Centre international de gestion des dangers et des risques liés à l'eau (ICHARM), Institut de recherche sur les travaux publics (PWRI))

«Projet de développement d'une technologie d'alerte précoce des glissements de terrain provoqués par des pluies et se propageant sur de longues distances»
[Sri Lanka]
(Chercheur principal KONAGAI Kazuo ; division recherche, Consortium international sur les glissements de terrain)

5. Lutte contre les maladies infectieuses : «Recherche sur les mesures de lutte contre les maladies infectieuses adaptées aux besoins des pays en développement»

«Recherche interdisciplinaire pour une stratégie communautaire intégrée visant à éradiquer le paludisme en Afrique tropicale»
[République du Kenya]
(Professeur KANEKO Akira ; département de parasitologie, École supérieure de médecine, Université d'Osaka)

«Lutte contre la tuberculose et la morve en Mongolie»
[Mongolie]
(Professeur KIMURA Takashi ; Laboratoire de pathologie comparée, Faculté de médecine vétérinaire, Université d'Hokkaido)

Haut de page

Copyright © l'Agence Japonaise de Coopération Internationale