Japan International Cooperation Agency
Share
  • 日本語
  • English
  • Français
  • Espanol
  • Home
  • About JICA
  • News & Features
  • Countries & Regions
  • Our Work
  • Publications
  • Investor Relations

Communiqué de Presse

8 Mars 2013

FOYER AMELIORÉ « KAMADO » INITIÉ PAR UN VOLONTAIRE JAPONAIS SE VULGARISE À MADAGASCAR

Photo

Le foyer amélioré appelé « KAMADO » en japonais, initié à Madagascar par un volontaire japonais qui a travaillé dans le développement des communautés rurales est en train de se vulgariser actuellement dans certaines parties de la grande Ile. Ce concept de Kamado a été développé par la volontaire japonaise et les habitants de la commune d'Andramasina. Il a été testé et approuvé par le Ministère de l'Environnement et le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique.

Le Kamado est un foyer amélioré utilisant le bois de chauffe et confectionné à partir de matériaux simples que l’on peut trouver en milieu rural tels que l’argile, la terre rouge, la cendre, la paille et l’eau.

Le but de son introduction est multiple et présente des avantages, entre autres l’économie en bois de chauffe, le temps de cuisson réduit et la gestion durable des ressources ligneuses.

Photo

Une capitalisation de la collaboration des volontaires avec les communautés et les ministères a été faite par le bureau de la JICA Madagascar à travers des supports de communications dont un film de 16 min et des posters intégrant le procédé de fabrication du Kamado, les avantages de son utilisation et les témoignages des personnes l’ayant utilisé.

Sa vulgarisation s’est opérée à travers les activités des volontaires japonais, les projets de la JICA (tel que PRODAIRE et SEIKATSU KAIZEN), le Parc Botanique et Zoologique de Tsimbazaza, ainsi qu’avec l’appui des ONG qui œuvrent pour la sauvegarde des écosystèmes les plus menacés.

[Projet SEIKATSU KAIZEN ou « Amélioration des conditions de vie »]

La Région de Bongolava connait un extrême manque de bois de chauffe d’où l’intérêt des paysans à l’utiliser. Ces derniers ont fait des recherches par eux-mêmes en améliorant la composition des matériaux constitutifs afin d’obtenir un Kamado adapté à leurs besoins. Dans le cadre du projet Seikatsu Kaizen, on utilise le charbon « bozaka » comme combustible (fait à partir de bozaka, herbacées abondantes sur les hautes terres centrales), remplaçant petit à petit l’utilisation du bois ou du charbon de bois.

[Collaboration avec les partenaires]

Les caractéristiques technologiques de ce foyer, associées à sa fabrication facile ont persuadé la WWF et l’ONG TANDAVANALA à rechercher la collaboration du bureau de la JICA- Madagascar pour organiser des sessions de démonstration et de formation en faveur des ménages vivant à la périphérie du Corridor Forestier Fandriana-Vondrozo, une des principales zones forestières au sud-est de Madagascar, et dans la zone de mangroves de la Région Menabe, à l’ouest. Pour ce faire, les mêmes supports produits par la JICA, c’est-à dire le film et les affiches, ont été utilisés par les deux organisations pour appuyer les formations, réalisées de manière participative. Les premiers résultats ne se font pas attendre puisqu’au bout de deux mois, le Kamado se faisait 388 ménages adoptants au niveau de ces deux sites cibles.

Toujours dans la même optique de promouvoir et de vulgariser ce type de foyer dans tout Madagascar, le bureau de la JICA à Madagascar vient de lancer une campagne de diffusion télévisée du film kamado sur la Chaîne Nationale durant 7 semaines, jusqu’au 10 mars 2013.

Photo

PAGE TOP

Copyright © Japan International Cooperation Agency