Japan International Cooperation Agency
Share
  • 日本語
  • English
  • Français
  • Espanol
  • Home
  • About JICA
  • News & Features
  • Countries & Regions
  • Our Work
  • Publications
  • Investor Relations

Communiqué de Presse

21 Mars 2013

LA PERENNISATION DES SYSTEMES D'APPROVISIONNEMENT EN EAU POTABLE A TRAVERS LE MODELE DE GESTION DES POINTS D'EAU CONCU PAR LE PROJET ‘RANOFIDIO' / JICA, REGION ATSIMO ANDREFANA, MADAGASCAR.

Lancé en septembre 2008, le Projet RANOFIDIO, une coopération technique entre le Ministère de l'Eau et l'Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA), avait pour objectif d'améliorer la Gestion des Systèmes d'Approvisionnement en Eau Potable et les Comportements en matière d'Hygiène de la population dans la Région Atsimo Andrefana, Madagascar.

Photo

Les activités du Projet ont touché 15 Communes issues des districts de Tuléar II, Morombe, Sakaraha, Ankazoabo et ont été axées sur :

1. le renforcement de la capacité de coordination de la Direction Régionale de l'Eau (DREau) Atsimo Andrefana;
- le renforcement de la capacité des Maires et des Responsables de l'Eau de 15 communes en tant que Maître d'Ouvrage ;

2. le renforcement des compétences des 27 Comités de Point d'Eau et des Délégataires privés en matière de gestion des infrastructures d'eau et d'assainissement au niveau des communes et des Fokontany ;

3. des formations en sensibilisation en matière d'Assainissement et d'Hygiène par l'éducation sanitaire pour 9 Chefs de Circonscription Scolaire, 110 Chefs de Zones Administratives et Pédagogiques, 27 Directeurs des Ecoles Primaires Publiques (EPP), 27 Représentants des Enseignants, 27 Représentants des Parents d'élèves, et 9 Responsables du Service de District de la Santé Publique / Information Education Communication, 28 Chefs de Centres de Santé de Base, et 56 Agents Communautaires ;

4. des séances de sensibilisation dans 26 CSB et 26 EPP, accompagnées de dotation de matériaux appropriés (carte PHAST ou Participatory Hygiene And Sanitation Transformation, carte conseil, maquette de toilette 101, tableau à poche, lambahoany de sensibilisation, jeu sur l' « accès à l'eau est payant »….) ;

Photo

5. des travaux de réhabilitation sur 15 sites étaient menés par des experts japonais sous une forme de formation pratique sur le tas, avec la participation active des techniciens de la DREau et des techniciens de proximité ;
- des formations et dotation de caisses à outils de 27 Techniciens Réparateurs et 13 Techniciens Spécialisés ;

6. la mise en place et le fonctionnement d'un central d'achat pour les pompes de marque « INDIA MARK III » et pour les groupes électrogènes, en collaboration avec une ONG de proximité, avec l'appui conseil et la supervision de la DREau de la Région Atsimo Andrefana ;

7. la gestion par affermage, régie par l'article 46 du Code de l'eau, dans le site de Befandriana Sud ;

8. Pour le respect de la Maîtrise d'Ouvrage Communale conformément à l'article 41 du code de l'eau , depuis la réhabilitation des infrastructures, en passant par le choix du Fermier en tant que membre actif du Comité d'Appel d'Offres, la commune a fait preuve d'une prise de responsabilité ferme et rigoureuse ;

9. la construction de latrines et la dotation des ustensiles pour la pratique du Lavage des Mains avec du Savon pour dix EPP dans le cadre de la lutte contre la Défécation à l'Air Libre ;

10. l'élaboration de différents manuels de gestion en matière d''approvisionnement en eau pour les tous les acteurs.

Ces activités ont été réalisées en étroite collaboration avec le Ministère de l'Eau (en particulier la DREau à Atsimo Andrefana), le Ministère de la Santé Publique et le Ministère de l'Education Nationale.

Dans une démarche participative et pour plus d'appropriation des ouvrages, les responsables communaux et la population ont été impliqués dans le projet dès le démarrage du projet RANOFIDIO. Ils ont été informés sur les objectifs et les activités planifiées et surtout sur leur rôle dans le cadre de la Maîtrise d'Ouvrage Communale.

Photo

Résultats :

1. 87,5% des ouvrages sont fonctionnels

2. la non gratuité de l'eau était adoptée à 100%. - le paiement se faisait, soit par cotisation par ménage variant de 600 à 6 000 ariary par an pour les pompes à motricité humaine, soit par tarif volumétrique entre 2 à 10 ariary par litre pour les pompes électriques.

3. sur le plan financier, 41% des sites ont une épargne de plus de 100 000 ariary.


Photo

4. petit à petit la population abandonne l'utilisation de l'eau de la rivière et des puits insalubres pour puiser de l'eau, se rafraîchir et se désaltérer au niveau des pompes et des robinets.

5. depuis décembre 2011, un réservoir d'une capacité de 35 m3 ravitaille les 13 Bornes Fontaines qui approvisionnent approximativement 500 ménages du Chef-lieu de la Commune de Befandriana Sud.

6. en 14 mois, la consommation d'eau a varié de 11m3 à 35 m3 par jour.


Photo

Vulgarisation des acquis

1. Après quatre années d'activités, afin de capitaliser les acquis et pour une appréciation objective des portées et des résultats des actions réalisées, des ateliers nationaux ont été organisés avec les 21 Directeurs régionaux du Ministère de l'Eau, les autres Ministères concernés et les Partenaires Techniques et Financiers du secteur. Ce qui conduisait à la validation des outils élaborés.

2. La dernière réunion du Comité Conjoint de Coordination du 15 février 2013 a permis de présenter les résultats du Projet RANOFIDIO et a recommandé la mise en échelle au niveau national des expériences acquises dans le cadre du Projet.

PAGE TOP

Copyright © Japan International Cooperation Agency