Japan International Cooperation Agency
Share
  • 日本語
  • English
  • Français
  • Espanol
  • Home
  • About JICA
  • News & Features
  • Countries & Regions
  • Our Work
  • Publications
  • Investor Relations

Communiqué de Presse

25 Juillet 2016

Le Gouvernement du Japon contribue au développement de la production rizicole par le « Projet de réhabilitation du système d'Irrigation dans le Sud-Ouest du Lac Alaotra » PC 23 Signature d'un Echange de Notes et d'un Accord de Don Japonais pour le Projet de Réhabilitation du système d'Irrigation et Gestion de Bassins-Versant dans le Sud-Ouest du Lac Alaotra".

Photo

Photo


Le 25 Juillet 2016, Son Excellence Monsieur OGASAWARA Ichiro, Ambassadeur du Japon et Son Excellence Madame ATALLAH Béatrice, Ministre des Affaires Etrangères ont procédé à la signature de l'Echange de Notes portant sur le « Projet de réhabilitation du système d'Irrigation dans le Sud-Ouest du Lac Alaotra (le concept détaillé) » dont le montant s'élève à 106 millions de Yen japonais, équivalent à 3,300 millions d'Ariary. Il s'est également déroulé la conclusion d'un Accord de Don entre Monsieur Akira NISHIMOTO, Représentant Résident du bureau de l'Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) à Madagascar et Son Excellence Madame Le Ministre des Affaires étrangères du Gouvernement Malagasy.

Notons que ce premier Accord de Don concerne le Design Planning ou Etude du Plan détaillé, un autre Accord de don relatif aux travaux de construction proprement dit sera signé ultérieurement.

Le projet permettra la réhabilitation du système d'irrigation dans le PC23 au Sud-Ouest du Lac Alaotra. Il est prévu également le renforcement de capacité en entretien du système dans une composante soft. Cette réhabilitation permettra à environ 10,000 ha de rizière d'être approvisionné en eau d'une manière stable. Selon un calendrier prévisionnel, après les études détaillées, les travaux de construction débuteront en 2017 et se termineront en 2021.

Le Gouvernement du Japon estime que la riziculture constitue le fondement de l'Agriculture à Madagascar et qu'il s'avère nécessaire d'accroitre les taux de productivité tout en améliorant la qualité des infrastructures existantes afin de rendre durable l'augmentation de la production. Rappelons que la riziculture constitue l'un des piliers prioritaires de la coopération du Japon vis à vis de Madagascar. D'ailleurs, cette stratégie s'aligne aussi bien au Plan National de Développement qu'à la Stratégie Nationale de Développement Rizicole sous l'initiative CARD ou Coalition for African Rice Development, un engagement pris lors de la TICAD IV.

Dans ce contexte, le Gouvernement du Japon a apporté plusieurs contributions dans le domaine de la riziculture:

  • de 2009 – 2015 par le biais du projet de Coopération technique PAPRiz ou Projet d'Amélioration de la Productivité Rizicole dans les Hautes Terres Centrales qui a bénéficié à environ 30,000 riziculteurs, avec une augmentation moyenne du rendement de 3t/ha.
  • suivi d'une deuxième phase depuis Décembre 2015 à 2020 en intégrant le volet Bassins Versants d'où la nouvelle appellation : Projet d'Amélioration de la Productivité Rizicole et Gestion des Bassins Versants et Périmètres Irrigués.
  • dans le cadre du Projet Bassin Versant et Périmètres Irrigués (BVPI) de la Banque Mondiale via le fond PHRD (Policy on Human Ressources Development) financé par le Gouvernement Japonais, notamment l'appui à la recherche sur riziculture pour renforcer la capacité de la FOFIFA sur l'analyse des sols et la production de semences de base

Il est à noter que le développement des agriculteurs en tant principaux acteurs économiques est un engagement lors de la TICAD IV et V, c'est pourquoi le Gouvernement Japonais voudrait toujours poursuivre cet élan afin de faire face à l'insécurité alimentaire et nutritionnelle dans le pays. Le secteur riziculture sera un des sujets à discuter lors de la 6ème TICAD qui se déroulera au Kenya du 27 au 28 Août prochain.

PAGE TOP

Copyright © Japan International Cooperation Agency