Japan International Cooperation Agency
Share
  • 日本語
  • English
  • Français
  • Espanol
  • Home
  • About JICA
  • News & Features
  • Countries & Regions
  • Our Work
  • Publications
  • Investor Relations

Africa Plaza

Photo

Qu'est-ce que la TICAD?
La Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique

Le context

Au début des années 1990, l'Afrique était « marginalisée » dans la communauté internationale et une « fatigue des dons » prévalait parmi les donateurs occidentaux au lendemain de la chute du mur de Berlin. Afin de recadrer l'attention internationale sur l'importance et l'urgence du développement de l'Afrique, le Japon a pris un rôle de leader dans la communauté internationale en organisant la première TICAD en 1993.

L'aspect unique de la TICAD

1. Un forum pionnier :

Quand la guerre froide s'est terminée, l'intérêt des pays développés pour apporter leur assistance à l'Afrique a commencé à décliner. Dans de telles circonstances, c'est le Japon qui a plaidé pour l'importance de l'Afrique et la TICAD constitue la preuve que le Japon prend des mesures en ce sens. Aujourd'hui, Il existe divers forums au travers desquels de nombreux pays s'engagent avec l'Afrique mais la TICAD qui a été lancée par le Japon a été le pionnier de tels forums pour le développement de l'Afrique. Au cours de plus de 20 ans qui se sont écoulés depuis la TICAD I en 1993, le forum possède un bilan de sa contribution à l'amélioration des conditions sociales et économiques en Afrique principalement au travers de subventions et d'assistance technique. Durant les cinq années qui ont commencé par l'année fiscale 2008, le gouvernement du Japon a construit 1 321 écoles primaires et collèges, amélioré 4 778 établissement médicaux et de soins de santé et fournit de l'eau potable à plus de 10,79 millions de personnes.

2. Un forum ouvert :

La TICAD est un forum multilatéral dont les participants comprennent non seulement les pays africains mais également les organisations internationales, les pays partenaires, les entreprises privées et les organisations de la société civile qui sont impliquées dans le développement. Les participants se sont engagés dans des discussions fructueuses sur le développement de l'Afrique en rassemblant une vaste gamme de savoir-faire mondiaux ainsi que les efforts de la communauté internationale. La TICAD fournit un forum ouvert qui produit des discussions innovantes parmi diverses parties prenantes sur le développement de l'Afrique.

3. La propriété et le partenariat :

La TICAD a défendu l'importance de la propriété privée en Afrique et des partenariats internationaux. Aujourd'hui, la philosophie du développement qui est basée sur ces deux principes est partagée au niveau mondial. Elle a inspirée les pays africains et elle est devenue la base philosophique du Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (New Partnership for Africa's Development = NEPAD), le premier plan de développement complet qui a été créé par les Africains eux-mêmes.

4. Un accomplissement régulier des promesses :

Dans les processus de la TICAD, le Japon a établi des mécanismes de suivi. Par exemple, des engagements ont été annoncés pendant des réunions au sommet et le statut de leur mise en œuvre est confirmé lors des réunions ministérielles. Les pays d'Afrique ont fortement acclamé l'assistance étendue et constante du Japon, un pays qui tient ses promesses.


PAGE TOP

Copyright © Japan International Cooperation Agency