Japan International Cooperation Agency
Share
  • 日本語
  • English
  • Français
  • Espanol
  • Home
  • About JICA
  • News & Features
  • Countries & Regions
  • Our Work
  • Publications
  • Investor Relations

Message du Représentant Résident

Photo

Je suis heureuse de prendre mon poste de Représentante Résidente de la JICA Madagascar depuis août 2021. C'est ma première affectation hors de l'Afrique de l'Ouest, là où je travaillais depuis des années. Auparavant, j'étais en Côte d'Ivoire (1999-2001), au Burkina Faso (2008-2011), et le plus récemment, au Sénégal (2014-2018). Entre temps, j'étais chargée de la planification et le processus de la TICAD au sein du Département d'Afrique du siège de la JICA.

Madagascar est un pays d'un immense charme, de multiples potentiels, avec ses riches ressources naturelles miniers et biodiversité, et en plus, doté de patrimoines culturels et historiques uniques au monde. Je suis tout à fait d'accord avec l'expression « Madagascar est différent de l'Afrique et de l'Asie. Madagascar est Madagascar ». A côté, la pauvreté persistante est l'autre réalité de ce pays. Force est de constater que la croissance du PIB par habitant n'a présenté de rythme constant depuis l'indépendance en 1960, partiellement à cause des crises politiques répétitives que la Grande île a subi. Par ailleurs, la pandémie de COVID-19 a causé d'impacts socio-économiques additionnels pour une économie et société déjà fragilisées. Pourquoi cette stagnation du développement de Madagascar? Répondre à cette énigme et essayer de trouver des solutions à travers nos activités sont mes objectifs et défis durant mon mandat.

Le gouvernement du Japon fixe comme objectif de sa coopération bilatérale : « le Développement durable par le biais d'un développement socio-économique équilibré ». De ce fait, la JICA Madagascar focalise sa stratégie d'actions à Madagascar via trois secteurs : 1) Développement rural et agriculture (le renforcement de la filière riz et la production agricole orientée vers le marché, nommé SHEP), 2) le Développement des infrastructures économiques (développement de l'axe Antananarivo - Toamasina, y compris l'extension du Port de Toamasina), et 3) Développement social (contribution à l'éducation de qualité à travers le comité de gestion d'école, FEFFI ; service de soins de qualité par l'approche 5S-Kaizen, et la nutrition). Afin de maximiser l'impact de développement en réponses aux besoins immenses, et d'assurer la rapidité et l'efficacité des résultats, nos activités sont toujours ouvertes à des collaborations avec des autres partenaires. Nous avons la volonté d'être un catalyseur pour connecter les entreprises japonaises, les universités, les ONGs, et les autres parties prenantes avec les homologues Malagasy.

Etant une organisation engagée dans le développement des ressources humaines, JICA soutient le renforcement des réseautages entre nos deux pays à travers de diverses modalités. Par exemple, la JICA envoi des volontaires japonais (JOCV) à Madagascar et nous fêterons le 20ème anniversaire en cette année 2022. Ils sont bien accueillis et intégrés au niveau de la communauté locale. Par ailleurs, la JICA dispose également des différents programmes de bourses d'études destinés aux jeunes Malagasy, notamment l'Initiative ABE lancée lors de la TICAD V.

Situé dans l'Océan Indien, notre bureau couvre également l'Ile Maurice et l'Union des Comores.

A Maurice, en réponse à l'incident de la fuite d'hydrocarbures du vraquier Wakashio en août 2020, nous allons entreprendre quelques projets de coopération technique pour la surveillance environnementale, le développement des pêches artisanales, et la prévention de la fuite d'huile. En outre, la JICA essaie aussi de renforcer les partenariats dans le domaine de la gestion des catastrophes et du changement climatique pour qu'ensemble avec l'île Maurice, l'on puisse partager ensemble les expériences dans ce domaine aux pays Africains. De plus, étant un pays à revenu moyennement élevé et avec un environnement des affaires très attractif, l'île Maurice pourra jouer le rôle de porte d'entrée au continent d'Afrique.

Quant à l'Union de Comores qui est aussi un pays insulaire mais avec une gouvernance assez fragile, nous continuons d'appuyer les pêches artisanales, la santé maternelle et infantile visant principalement la population vulnérable, ce à travers la coopération Sud-sud ou triangulaire.

En 2022, la tenue de la huitième TICAD, ou la TICAD 8 est prévue. Dans le contexte du post-COVID, la JICA souhaite dialoguer et collaborer avec des partenaires et chercher des meilleures solutions pour le redressement de la crise sanitaire. Nous sommes plus que ravis que notre coopération au développement puisse contribuer au renforcement des confiances entre Madagascar, l'Ile Maurice, l'Union de Comores, et le Japon.

JICA Madagascar Office
TANAKA Kaori

PAGE TOP

Copyright © Japan International Cooperation Agency